LES CLÉS D’UNE ANIMATION DE FORMATION RÉUSSIE

Parcours du consultant #8

Les clés d’une animation de formation

Nombreux sont les freelances qui choisissent une activité de formateur indépendant, en activité principale ou en complément.

L’enjeu de proposer des animations dont les méthodes pédagogiques sont ludiques et innovantes devient alors un facteur clé de succès. Ainsi, les participants ressortent enthousiasmés et favorisent le bouche-à-oreille au bénéfice du formateur.

Programme

  •  Connaitre les principes d’animation qui régissent les niveaux d’intégration des acquis chez les participants
  •  Etre en mesure de sortir d’une animation 100% descendante
  •  Connaitre les alternatives permettant de faire vivre une expérience pédagogique aux apprenants
  •  Maîtriser les clés d’une animation en sous-groupes de travail
  •  Adapter ses séquences théoriques en faisant du sur-mesure grâce à la pédagogie inversée
  •  Connaitre l’importance des jeux d’inclusion
  •  Se servir des règles du jeu en animation pour offrir un cadre protecteur
  •  Savoir mettre en pratique une séquence de restitution « pop-corn »

Les + de la formation

  • Formation 100% en ligne
  • Replay illimités
  • Accès à la communauté 2i sur Slack
  • Un parcours de formation par email en parallèle des vidéos
  • Gratuit pour les personnes en convention de portage ou salariés 2i

Le formateur :
Charles KOHLEIM

CEO & Consultant/Coach chez START’INNOV

Mes 3 passions professionnelles sont le développement des organisations, l’entrepreneuriat et le développement durable. Ces dimensions représentent, pour moi, les leviers clés d’une réussite sociétale vers un nouveau paradigme managérial et organisationnel, lui-même facteur d’innovation, de résilience, de performance et d’humanité.

J’utilise mon expérience dans ces 3 domaines ainsi que ma culture d’ingénieur généraliste (Ecole Centrale Paris) pour accompagner ceux et celles qui désirent développer le bien-être en entreprise, l’innovation collaborative, le leadership, l’intelligence collective, et « l’entreprise libérée ».