Le portage salarial : un statut d’avenir pour les freelances ?

Devenir freelance n’a jamais été aussi facile dans le secteur du numérique et du consulting. Le statut du portage salarial, souvent mal connu, offre des souplesses et une sécurité qui va convertir plus d’un indépendant.

Le portage salarial : un statut d’avenir pour les freelances ?

Posté le 14 avril 2021 - À la une - Actualités du Portage Salarial

Lorsque l’on souhaite devenir indépendant et lancer son activité, on doit également faire face au choix cornélien du statut juridique : Entreprise Individuelle (EI) ou à Responsabilité Limitée (EIRL), Société à Responsabilité Limitée (SARL), Société Anonyme (SA), Société Coopérative de Production (SCOP) …

Mais selon le domaine d’activité, devenir freelance n’est pas forcément le choix le plus pertinent. Le portage salarial s’impose d’ailleurs depuis quelques années comme une alternative intéressante, tant du point de vue administratif, que du point de vue de la gestion de son entreprise.

 

C'est quoi être freelance ? 

Être freelance, c’est être un travailleur indépendant.

Le freelance organise son temps de travail en fonction de ses missions. Il s’agit donc d’une forme de travail qui offre une grande liberté et une certaine flexibilité (choix des clients, organisation du temps de travail, tarifs et honoraires…).

Lorsque l’on travaille en freelance, on est amené à travailler avec diverses entreprises, à effectuer des missions ponctuelles ou plus durables sans pour autant être considéré comme un salarié à proprement parler.

En revanche, être entrepreneur n’est pas dénué d’inconvénients : salaire et horaires irréguliers, absences d’avantages (congés payés, maladie ou maternité, cotisation chômage, couverture sociale moins complète, etc.) et un manque de crédibilité auprès des banques et des propriétaires.

 

Quels statuts juridiques s’offrent à un freelance ?

On parle de statut, mais par définition, le freelance n’est pas un statut juridique à proprement parler. Il s’agit d’un anglicisme qui permet de désigner un travailleur indépendant qui n’exerce pas sous contrat comme le ferait un salarié en CDD ou en CDI.

Être freelance implique de choisir un cadre légal pour exercer son activité. Il peut s’agir d’une entreprise individuelle (EI, EIRL…), d’une micro entreprise (forme simplifiée de l’EI) ou d’une profession libérale.

 

Définition : qu'est-ce que le portage salarial ?

On considère le portage salarial comme une nouvelle forme d’emploi, à mi-chemin entre l’entrepreneuriat et le salariat.

 

Comment fonctionne le portage salarial ?

Le Code du travail définit le portage salarial comme un ensemble de relations contractuelles reliant 3 acteurs :

  • Le “salarié porté” : un indépendant, expert, consultant, formateur dans un ou plusieurs domaines d’activité et qui souhaite effectuer des missions en entreprise.
  • Le client : qui peut être une entreprise, une association, une collectivité, une administration…
  • La société de portage salarial : qui joue le double rôle d’intermédiaire (entre le porté et le client) et de tiers employeur (pour le consultant porté).

Cette relation tripartite est conventionnée par la signature de 3 contrats :

  • un contrat de travail (CDD ou CDI), qui lie la société de portage salarial et le consultant porté,
  • un contrat de prestation de service, qui formalise la relation commerciale entre le prestataire (le porté) et son client,
  • une convention de portage, qui officialise le statut de “salarié porté” et les modalités de la collaboration (frais de mission et de prestation, frais de gestion appliqués par la société de portage salarial, assurances, protection sociale dont le porté bénéficie et doit s’acquitter, etc.).

Au-delà de ce contrat de travail, le salarié porté conserve son autonomie, notamment au niveau du choix de ses clients, de la nature et de la durée de ses missions et des honoraires de ses prestations.

Lorsqu’il obtient une mission, le porté est amené à signer un contrat de travail en CDD ou en CDI avec la société de portage salarial, et un contrat de prestation avec son client. C’est la société de portage salarial qui va ensuite facturer le client.

Cette dernière va ensuite établir une fiche de paie en fonction des honoraires et des missions effectuées par le consultant.

Pour le salarié indépendant, il n’est alors plus question de chiffre d’affaires, mais de salaire.

La société de portage salarial prélève ensuite directement sa commission de gestion et les charges sociales sur le CA normalement encaissé par le consultant porté (à hauteur de 6 %), et lui verse son salaire.

 

Quel est l'intérêt de choisir le portage salarial ?

Le portage salarial offre une alternative intéressante au salariat et à l’entrepreneuriat classiques. Ce dispositif hybride attire d’ailleurs de plus en plus de cadres et de jeunes actifs.

 

Les avantages d’être salarié sans les inconvénients

Comme vous êtes liés à votre société de portage salarial par le biais d’un contrat de travail, cela fait de vous un salarié.

Vous pouvez ainsi profiter de tous les avantages et de la sécurité que le salariat peut vous offrir :

  • rémunération régulière sous forme de salaire,
  • remboursement des frais professionnels,
  • sécurité sociale,
  • assurance maladie,
  • assurance de responsabilité civile professionnelle,
  • prévoyance,
  • assurance chômage,
  • droit à la formation,
  • mutuelle,
  • ouverture de droits chez Pôle Emploi,
  • plus de crédibilité auprès des banques et des organismes de prêt,
  • chèques-restaurant, chèques SESU,
  • Plan d’Épargne Entreprise (PEE) ou pour la Retraite Collectif (PERCO)….
  • retraite…

La différence avec le “réel” statut de salarié, c’est que lorsque vous passez par une société de portage, vous restez maître de vos journées, de votre activité, de votre entreprise et de vos clients.

difference-entre-portage-salarial-et-salarie

Lancer son activité sans devoir créer de société

Le portage salarial est une bonne option pour les cadres salariés qui souhaitent se lancer dans un nouveau projet parallèle, sans devoir créer de société et sans devoir s’inscrire en tant qu’indépendant.

Et il est aussi facile de démarrer que de mettre fin à son activité (sans pour autant devoir liquider sa société).

portage-salarial-statut-freelances

Dédier son temps à son activité et déléguer les tâches administratives

Le pilotage et le développement de votre activité sont totalement déchargés de toute contrainte administrative.

En tant que porté, vous pouvez vous dédier à 100 % à votre activité principale, car c’est la société de portage qui s’occupe des devis de prestation, de la facturation, des frais de fonctionnement, de la comptabilité…

interet-choisir-portage-salarial

Travailler de manière indépendante tout en cultivant son réseau professionnel

Formations, rencontres professionnelles, ateliers, réunions d’information… Grâce au portage salarial, le consultant porté à l’opportunité d’accéder à un réseau professionnel, à des conseils d’expert et à un accompagnement sur-mesure.

Ce réseau d’entraide favorisé par la société de portage salarial permet également au consultant porté d’entrer en contact avec d’autres indépendants salariés et de rompre avec l’isolement et la solitude qu’implique généralement le fait de travailler en autonomie.

Ce dernier peut facilement accéder à de nouvelles missions (via la plateforme de services aux freelances 2iCS ou via les plateformes freelances indépendantes), partager ou développer ses compétences, faciliter son travail de prospection lors des rencontres et des événements organisés par la société de portage salarial…

 

Quelles activités professionnelles sont compatibles avec le statut de salarié porté ?

Certaines professions libérales réglementées (expert-comptable, médecin, avocat, architectes, etc.), les activités commerciales et le service à la personne ne peuvent être encadrés par une société de portage salarial.

En revanche, les prestations de services intellectuels, les consultants et les experts de nombreux champs d’activité peuvent exercer en portage salarial.

Selon la réglementation en vigueur, on compte plus de 750 professions compatibles avec le portage salarial, dont :

  • les consultants informatiques et les experts des métiers du web,
  • les formateurs et les coachs,
  • les ingénieurs,
  • les télévendeurs,
  • les consultants en RH,
  • les chefs de projets,
  • les conseillers en management,
  • les conseillers financiers,
  • les agents commerciaux dans le secteur de l’immobilier
  • ….

portage-salarial-quels-metiers

Pourquoi le contexte favorise-t-il le portage salarial ?

En ces grands temps d’incertitude économique et dans un contexte sociétal où le monde du travail et les besoins des travailleurs sont en constante évolution, le portage salarial s’impose comme un mode de fonctionnement professionnel alternatif plus qu’intéressant.

 

Le portage salarial pour conserver un salaire lors d’une situation de crise

L’instabilité économique générée par la crise du coronavirus (et la crise en général pour certains secteurs) a obligé bon nombre d’entre nous à se réinventer, ou tout du moins à chercher de nouvelles opportunités économiques. Certains ont vu les activités de leur entreprise ralentir dangereusement, là où d’autres chefs d’entreprise ont simplement dû mettre la clé sous la porte.

Dans ce contexte complexe, les indépendants portés ont pu bénéficier des mêmes aides que les salariés : indemnité journalière de la Sécurité Sociale en cas d’arrêt maladie, congés payés, responsabilité civile professionnelle, prévoyance, indemnités chômage et chômage partiel…

 

Un statut adapté à de nombreuses situations professionnelles

Nous sommes dans une période où les gens ont besoin ou envie de se diversifier, de multiplier les expériences professionnelles et d’entreprendre, sans pour autant devoir mettre en péril la sécurité qu’ils ont construite jusque-là.

Dans cette optique, le portage salarial est une option d’emploi qui peut correspondre à différents profils et à différentes étapes de la vie :

  • Vous êtes auto-entrepreneur, consultant, expert dans votre domaine, et vous souhaitez vous consacrer pleinement à votre activité ou à la création de votre entreprise sans perdre de temps avec les démarches administratives que cela implique. Vous souhaitez vous entourer d’un réseau d’experts, garantir vos paiements en toutes circonstances, profiter d’avantages propres aux salariés, optimiser vos revenus…
  • Vous êtes formateur, et souhaitez obtenir un numéro de formation pour pouvoir exercer librement.
  • Vous souhaitez créer votre entreprise, tester ou valider votre projet sans risque jusqu’à atteindre un chiffre d’affaires vous permettant de prendre vous-même en charge les frais de gestion de votre propre structure juridique.
  • Vous êtes cadre en activité, et souhaitez bénéficier d’une rémunération supplémentaire en exerçant une activité complémentaire à votre emploi actuel.
  • Vous êtes cadre en recherche d’emploi ou en transition professionnelle.
  • Vous êtes senior en préretraite ou retraité, et souhaitez bénéficier d’un revenu complémentaire en continuant d’exercer une activité à temps partiel.

 

Un statut qui facilite la transition après la fin d’une mission

En fonction du type de contrat de travail (CDD ou CDI) qui a été signé avec la société de portage salarial, 2 options s’offrent au consultant porté à la fin d’une mission.

Le consultant porté a signé un CDD qui se termine à la fin de la mission. Il peut accéder à l’assurance chômage ou conclure un nouveau CDD en portage salarial en obtenant une nouvelle mission avec un autre client.

Le consultant porté a signé un CDI avec la société de portage salarial. À la fin de sa mission, il continue de percevoir un bulletin de salaire dont le montant dépend de son solde consultant disponible, et il peut également bénéficier d’un complètement Pôle Emploi s’il dispose de droits en cours.

En fin de mission, si le consultant est en phase de prospection, il pourra toujours bénéficier d’un :

  • diagnostic complet de son projet,
  • accès prioritaire à toutes les offres de missions de la plateforme 2iCS,
  • accompagnement personnalisé par un conseiller de sa région,
  • accès à des modules de formation,
  • accès aux divers événements professionnels de sa région,
  • accès à l’annuaire qui regroupe l’ensemble des portés et des conventionnés de sa société de portage.

 

Sécurité, simplicité de gestion, avantages fiscaux, protection sociale, réseau d’entraide et accompagnement continu… Le portage salarial représente donc une option d’emploi plus qu’avantageuse pour de nombreux profils.

 

Si vous souhaitez vous aussi bénéficier des avantages qu’offre le portage salarial, complétez notre formulaire et rejoignez l’aventure 2i Portage.





    Laisser un commentaire


    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *