Auto-entrepreneur et portage salarial : quel statut choisir ?

Portage ou auto-entreprenariat ?

C'est la question que se pose aujourd'hui un certain nombre de consultants. En effet le nouveau statut d'auto-entrepreneur présente certains attraits dont la rémunération beaucoup plus avantageuse en apparence que celle proposée par les sociétés de portage salarial.

Contactez-nous

Ses principales caractéristiques dans le cas de prestations de services  pour des activités dépendant du régime RSI sont :

  • Charges sociales : 21,3 % du Chiffre d'Affaire,
  • Fiscalité : 1,7 % du Chiffre d'Affaire,
  • Pas de régime de T.V.A. : Pas de récupération sur les investissements,
  • Taxe professionnelle : Si choix du prélèvement libératoire de l’impôt sur le revenu l’exonération est acquise pour 2 ans à compter de l’année qui suit celle de la création.

Portage salarial et autoentrepreneur

Il présente cependant un certain nombre d'inconvénients:

  • Le chiffre d'affaire limité à 32 900 € (pour les activités autres que le négoce ou la fourniture de biens ou de denrées …).
  • Les frais qui ne peuvent pas être pris en compte
  • La nécessité de cotiser volontairement et en supplément pour la prévoyance, la protection sociale invalidité, incapacité.
  • La perte du statut de salarié
  • L’obligation d’avoir une Assurance Responsabilité Civile Professionnelle coûteuse
  • la difficulté pour répondre seul aux appels d'offres.
  • Le temps à consacrer à l’administratif malgré tout.
  • etc.

Infographie portage salarial VS auto-entreprenariat