Portage Salarial vs intérim : quelles différences pour l'entreprise ?

Le portage salarial et l’intérim ont en commun de gérer une relation tripartite : une société cliente, un salarié et elle-même.

Pourtant, même si le schéma triangulaire de base entre client, porté et entreprise de portage semble proche de celui de l'intérim (entre client, intérimaire et société d'intérim), la dynamique est diamétralement opposée.

Retour sur les différences fondamentales entre ces deux statuts. 

Infographie portage salarial vs interim : les différences à l'embauche

L’infographie ci-dessous vous montre les différences pour une entreprise à embaucher un salarié intérimaire ou un salarié porté.

 

5 différences majeures à retenir entre le porté et l'intérimaire :

Concernant les missions d'un porté :

  • C'est un expert extérieur qui répond à une mission ponctuelle. Sa prestation ne relève pas de l'activité habituelle de l'entreprise.
  • Le contrat de travail d'un porté peut être un CDD ou un CDI.
  • Le porté bénéficie d'une réelle autonomie. C'est lui qui trouve sa mission et qui en négocie les termes.
  • Le salarié porté négocie lui-même ses honoraires avec l'entreprise
  • Le consultant répond a un besoin ponctuel. Il n'existe aucun lien de subordination entre l'entreprise cliente et le porté.

Concernant un intérimaire :

  • il intervient lors d'un remplacement ou d'un accroissement ponctuel de l'activité de la société
  • son contrat de travail est un CDD
  • Seule l'agence intervient dans la négociation des termes de l'intervention dans l'entreprise.
  • L'intérimaire est rémunéré sur la base de la grille tarifaire de l'entreprise cliente
  • l'intérimaire est salarié de l'entreprise pendant sa mission. Il existe donc entre eux un lien de subordination hierarchique.

Des différences importantes à retenir.