Les 8 étapes clés pour devenir Freelance

Devenir freelance, c'est bien. 
Être rentable, c'est mieux :)

Aujourd'hui, l'entrepreneuriat prend une place de plus en importante au sein du marché du travail français. Entre 2000 et 2013, le nombre de travailleurs indépendants a augmenté de 85% ! Certains y voient même une mutation profonde de la société et de l'organisation du travail en France. 
Ce phénomène s'explique par de nombreuses raisons : des salariés quittant leur emploi au profit d'un statut freelance plus souple, des jeunes diplômés considérant le freelancing comme une façon de travailler plus moderne, plus flexible et s'adaptant mieux à leur rythme de vie.

Seulement, se lancer dans le grand bain de l'indépendance ne se fait pas en un jour, et demande une préparation en amont bien souvent plus importante que ce que l'on croit.
 

Devenir freelance, c'est adopter une posture de chef d'entreprise, et ne laisser aucune place à l'improvisation. Voici les 8 étapes clés qui vous permettront de vous lancer sereinement.



1) L'idée de création : au carrefour de l'intérêt, de l'expertise et de l'expérience.

La naissance d'un projet passe obligatoirement par une idée d'origine. C'est cette idée qui va vous mener à créer une offre de service pour votre activité de freelance.

Mais cette idée doit se placer à la croisée de 3 points essentiels : l'intérêt que vous y portez, l'expertise que vous avez dans ce secteur d'activité et votre expérience dans ce même domaine. 

Gardez à l'esprit que si vous n'aimez pas ce que vous faites, vous ne convaincrez pas (intérêt), si vous n'êtes pas expert dans votre domaine d'activité, vous risquez les erreurs (expertise), et si vous manquez d'experience, vous perdez en crédibilité (expérience).

 

2) Aborder un marché pour un porteur de projet

Une fois que l'on a définit l'idée de création par son expertise (ciment de l'offre de service) il faut la confronter à son marché. L'idéal est donc de prendre de la hauteur sur son marché, les segments qui le composent, les concurrents qui évoluent dedans et enfin, au coeur de toute offre de service : les clients.

 

Un marché, dans lequel évoluent des concurrents, se décompose en segements de marché. Pour chaque segment correspond une typologie de clients, et pour chaque client ... correspond une typologie d'offre de service.
 
Une étude de marché pertinente est donc une étude centrée sur le client ... et ses besoins.
 
 
 
 
 
 
 

3) Le client au coeur de l'offre de service du travailleur indépendant

Mettez vous à sa place et concevez votre offre en fonction de ses attentes. Placez le toujours au coeur de votre réfléxion. Etablissez la carte d'empathie de votre client.

  • Ce qu'il pense : Essayez d'esquisser ce qui se passe dans l'esprit de votre client ?
  • Ce qu'il voit : Décrivez ce que le client voit dans son environnement
  • Ce qu'il entend : Décrivez comment l'environnement influence le client
  • Ce qu'il dit : Imaginez ce que le client pourrait dire, ou comment il pourrait se comporter en public

Cet execrice qui peut prendre la forme d'un questionnaire doit aboutir à deux points clés :

  • Les souffrances de votre client : Que craint-il ?

Quelles sont ses plus grandes frustrations ? Quels obstacles se dressent entre lui et ce qu'il veut ou a besoin d'accomplir ? Quels risques pourrait-il avoir peur de prendre ?

  • Les gains : Qu'espère-t-il ?

Que veut-il ou qu'a-t-il besoin réellement d'acccomplir ? Quels sont ses critères de réussite ? Essayez d'envisager les stratégies qu'il pourrait utiliser pour atteindre ses objectifs ?

 

4) Le Business Model de l'entrepreneur

Etablissez votre Business Model Canvas (BMC) pour avoir une vision d'ensemble du modèle économique de votre projet. Grâce cette "mise à plat" de votre projet, vous pourrez optimiser vos sources de monétisation et d'avantage mettre en évidence votre avantage concurrentiel :

 

 

 

 

 

 

 

Votre BMC doit impérativement être composé de : 

  1. Votre proposition de valeur : Qu’est-ce que votre offre de service va apporter à vos clients ?  Quelle est votre valeur ajoutée ? 
  2. Votre segmentation clients : Par produit, par service, par typologie de client.
  3. Vos canaux de distribution : Où votre produit/service sera-t-il vendu ? Sur internet ? Dans des magasins physiques ? De quel manière allez vos le présenter à votre client ? Quel esr votre process de distributin ? (audit, points d'avancements insitu, viso-conférences, ...)
  4. Votre relation avec vos client : Comment allez-vous communiquer auprès de vos clientèle ? Quel dialogue allez vous instaurer avec vos prospects, votre communauté ?
  5. Vos sources de revenus : Quelle est votre source de revenus ? Comment vous rémunérez vous ?
  6. Vos ressources clés : Quelles sont les ressources humaines, financières et matérielles nécessaires au lancement de votre projet ?
  7. Vos partenaires clés : Avez-vous besoin de prestataires externes pour promouvoir votre service ? Qui sont ils ? Identifiez vos prescripteurs.
  8. Vos activités clés : Quelle est la typologie de votre activité ? Distribution ? Service ? Affiliation ? Production ?
  9. Votre structure des coûts : Calculez ici vos coûts fixes ? Vos coûts variables ? Vos charges personnelles, et professionnelles 

 

5) Le Marketing Mix du consultant

Il est maintenant temps de bâtir votre offre de service. Le Marketing mix du freelance doit intégrer 4 éléments :

  • Le prix : Quel est votre rémunération cible ? Quel est le prix du marché ? Quel est votre postionnement ? 
  • Le Workflow : De quelle manière allez-vous intervenir ? Comment est cadencée votre intervention ? Plus votre workflow est détaillé plus, votre client comprendra la pertinence de votre offre
  • L'offre de service : quelle est votre proposition de valeur ? Quelle solution amenez-vous ? Répond-elle eaux craintes et aspirations de votre client ? (cf. carte d'empathie)
  • La Communication : Quels canaux  utilisez vous pour communiquer ? Le print, le web ? Les évènements ? Les réseaux professionnels ? N'oubliez pas non plus qu'un client satisfait de votre travail est un client qui au "pire" vous recommandera et au mieux ... vous re-commandera :)

 

6) Le Plan d'action du consultant

Le Plan d'action doit vous donner une vision à court, moyen et long terme.
Fixez-vous d'abord des grands objectifs à 3 ans. Pour les atteindre, fixez vous ensuite des sous objectifs à 1 an. Et pour atteindre ces sous objectifs, fixez enfin des "sous-sous-objectifs" à 3 mois. 

Ensuite, déterminez pour chaque objectifs à 3 mois des actions concrètres, et refaite l'exercice pour les objectifs à 12 mois. Vous avez votre plan d'action à 1 an ;-)

 

7) La Prospection du freelance

La prospection pour le freelance est essentielle mais souvent loin d'être acquise. Vous devez avoir une approche différente, moderne et efficace
Oubliez le marketing aggressif comme le phoning ou la publicité payante, le taux de transformation est beaucoup trop faible pour un indépendant. Faites place à une communication digitale, utilisez le Web et les réseaux sociaux, appuyez vous sur votre réseau et votre e-réputation.
Testez de nouvelles approches comme l'Inbound Marketing et l'utilisation de CRM. 

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à vous rendre à nos ateliers de formation gratuits :

ATELIER PROSPECTION DU FREELANCE   ATELIER INBOUND MARKETING

 

8) Le statut juridique du freelance

Chaque freelance, en fonction de son projet, doit s'orienter vers le statut juridique qui lui correspond le mieux. Chacun des statuts freelance, que ce soit l'EI, l'EURL, le Portage Salarial, tous disposent de leurs propores avantages et d'inconvénients.

Découvrez l'ensemble des statuts juridiques qui s'offrent à vous lorsque vous vous lancez dans une activité de freelancing :

LIRE L'ARTICLE : QUEL STATUT POUR UN FREELANCE ?